text.skipToContent text.skipToNavigation
Produit BIO

Mâcon Charnay-Les-Mâcon BIO - Domaine des Tournons

AOP
2022
Bourgogne
  • Puissant
  • Complexité
  • Epicé
  • Fruité

8,99 €

75cl
 - soit  
11,99 € / L
Coup de Cœur

Livraison offerte dans nos points de vente

Emballage anti-casse

Paiement sécurisé

13,50%

Avec des élevages s'élevant de 6 à 12 mois, en fûts ou cuves selon les cuvées avec recherche des fermentations malolactiques.

10-12°C

2023 - 2025

Manuelle

Chardonnay

Robe brillante & dorée
Arômes intenses d'agrumes (pamplemousse)
Bouche fraîche, avec une finale s'exprimant sur des notes minérales

Accords Mets/Vins

poisson
volaille

Description du produit

Histoire du domaine :

Depuis 1989, le Domaine tournons connaît une croissance mesurée, mais régulière basée sur la qualité de sa production. Depuis 2018 le domaine est entré dans une démarche de conversion vers l'agriculture biologique.

Le vignoble : Situé dans la partie méridionale de l'appellation Mâcon, d'une superficie de 13 hectares plantés principalement en Chardonnay, mais aussi Pinot Noir et Gamay. L'âge des vignes est compris entre 20 et 65 ans (moyenne 45 ans). Tout est mis en œuvre pour respecter le vignoble. Conduit en « lutte raisonnée » depuis plusieurs années, sans acaricide, ni insecticide, ni anti botrytis. Le sol est régulièrement labouré afin de favoriser un enracinement en profondeur et pour améliorer sa vie microbienne. Les plus jeunes parcelles sont enherbées afin de limiter la vigueur des plants de vigne. Domaine viticole dans le 71.

Histoire du produit :

Comme le laisse entendre son nom, Charnay-lès-Mâcon (lès signifiant « près de ») occupe une position périphérique par rapport à la ville préfecture. A l’ouest, le vieux bourg de Charnay domine la vallée de la Petite Grosne, limite sud de son vignoble. Le Mâconnais doit en grande partie sa réputation de carrefour et de place historique du commerce des vins à Charnay qui a tenu, par le passé, un rôle de premier plan dans la diffusion des vins de Mâcon. Ainsi, c’est de ce village que le char à bœufs de Claude Brosse, vigneron et marchand, honoré du titre de Commissionnaire des vins pour le Roi à Paris, est parti en 1720, afin de trouver de nouveaux débouchés valorisants pour sa production. Son audace contribuera à accélérer l’expédition des vins de Mâcon par les routes des vins rejoignant les ports de Digoin et Pouilly-sur-Loire vers la Seine et Paris, via le canal de Briare, ouvert en 1642. Témoins de cette intense activité commerciale, les caves voûtées du hameau de la Massonne et les granges Saint-Pierre, cellier de l’abbaye Saint-Pierre-hors-les-murs, conservent la mémoire de leur occupation par les négociants. Implanté sur les dernières hauteurs du long chaînon montagneux courant de Tournus, au nord, à Chaintré, au sud, le vignoble de l’AOC Mâcon-Charnay-lès-Mâcon bénéficie d’un climat très méridional, chaud, avec des précipitations avoisinant 850 mm par an. Ici, le chant des cigales laisse percevoir les remontées climatiques méditerranéennes. En hiver les brouillards sont moins fréquents que dans le val de Saône. Entre les hameaux de Levigny (260 mètres) et Le Voisinet (200 mètres), les vignes descendent doucement la pente, du nord au sud, rejoignant le val de la Petite Grosne. L’échine jurassique de Levigny est caractérisée par une alternance de calcaires massifs et de marnes tendres. On y trouve des calcaires jaunâtres spécifiques à ce secteur, où apparaissent les pierres « cailles », connues pour éclater au contact du feu. Il s’agit du secteur le mieux drainé, par conséquent très favorable à la vigne. En avançant vers la rivière, le vignoble, toujours orienté sud-sud-ouest, se répartit de façon plus discontinue sur des limons quaternaires et des éboulis calcaires issus d’un cône de déjection.